Fiche pays Brésil

Brésil

Intitulé officiel du pays : République fédérative du Brésil
Capitale du Brésil: Brasilia
Superficie : 8 547 400 km²
Population : 191 043 661 habitants
Peuples et ethnies : Le Brésil est une société multiraciale. On estime que la population brésilienne est aujourd'hui majoritairement d'origine portugaise ou luso-brésilienne. Parmi les 90,063 millions de blancs que compte le Brésil, 60,03 % seraient d'origine portugaise même si 45,53 % ont de très lointains ancêtres portugais.
Les Amérindiens sont environ 700 000. Toutefois, 30 % des Brésiliens ont une ascendance amérindienne. Suite à la traite atlantique, on compte à peu près 80 millions de Brésiliens d'origine africaine. C'est le pays avec le plus grand nombre d'habitants d'origine africaine, plus d'habitants que le Congo-Kinshasa ou même l'Égypte. L’immigration portugaise au Brésil entamée au XVIe siècle a atteint son apogée au début du XXe siècle.
Langues : Portugais
Religions : Le pays est très majoritairement chrétien avec 73,7% de catholiques et 15,4% de protestants. La plupart des Amérindiens pratiquent des rites traditionnels. L’Église est officiellement séparée de l’État.
Institutions politiques : République fédérative présidentielle
Présidente : Dilma Rousseff


Histoire du Brésil

Pedro Alvares Cabral découvrit les côtes brésiliennes en 1500. On estime que 4 millions d’Indiens vivaient dans l’actuel Brésil à cette période. Des navigateurs retournèrent au Brésil et en rapportèrent le bois de Brésil, couleur de braise, qu'ils achetaient aux Indiens, et auquel le Brésil doit son nom actuel. Toutefois, l'entreprise de colonisation ne débuta que dans les années 1530. Le Brésil fut divisé en quinze capitaineries, situées sur la côte mais 4 d’entres elles ne furent jamais habitées et 4 autres furent détruites par les Indiens. Devant le relatif échec de la colonisation, le roi du Portugal plaça le Brésil sous son autorité directe, s’établit à Bahia et nomma un gouverneur général qui chapeautait les quinze capitaineries. La « France antarctique», nom donné à la colonie française, occupa la baie de Rio de Janeiro, de 1555 à 1567, et fut finalement éliminée par l'arrivée de renforts portugais. En réponse aux autres tentatives françaises de conquête territoriale au Brésil, la Couronne portugaise décida d'intensifier la colonisation du Brésil et d'améliorer son statut.

Le Brésil commença à se développer économiquement, l'exploitation de la population indienne locale n'était plus suffisante pour la production sucrière, et en 1550, les premiers esclaves furent importés d'Afrique. La traite négrière dura jusqu'au milieu du XIXe siècle : le Brésil est le pays qui a reçu le plus d'esclaves noirs, avec environ 5,5 millions d'Africains déportés du XVIe siècle aux années 1850, soit 40 % du total9. Les esclaves furent principalement importés par des trafiquants britanniques et français.
En 1630, les Néerlandais de la compagnie néerlandaise des Indes occidentales enlèvent au Portugais les villes de Recife, Natal et Salvador afin de s’assurer un partie de la production sucrière. Recife devient la capitale de la colonie sous le nom de Mauritsstaad. Les populations locales se révoltent contre leur présence à la faveur de la Première Guerre anglo-néerlandaise (1652-1654) et à l’issue de laquelle le Portugal récupère ces territoires.

À la fin du XVIIe siècle, on trouva de l'or à l'intérieur des terres du Brésil. L'activité minière prit alors une importance considérable et permit l'essor d'une vaste région, le Minas Gerais.
En 1807, Napoléon envahit le Portugal et son régent Jean VI s'embarqua pour le Brésil pour s'installer à Rio. En 1821, il laissa son fils Dom Pedro. Les Cortes cependant voulurent ramener le Brésil au rang de simple colonie et rappelèrent Dom Pedro au Portugal. Soutenu par la population brésilienne, il refusa de retourner en Europe, proclama l'indépendance du Brésil, et en fut déclaré empereur en 1823. En 1831 pourtant, Pierre Ier, très contesté, dut abdiquer. Il transmit le pouvoir à son fils Pierre II, alors âgé de six ans.

Sous le règne de Pierre II, le Brésil connut un début de modernisation et d'industrialisation. L'esclavage fut totalement supprimé en 1888. En 1889, l'armée renversa l'empereur et la République fut proclamée. Il fut dirigé par de riches propriétaires et des élus locaux, les coronels, jusqu'à la Grande Dépression de 1929.
Le 4 octobre 1930, Getúlio Vargas devint président après un coup d'État.
En 1942, suite à des attaques venant de sous-marins allemands, le pays prit part à la Seconde Guerre mondiale. En 1945, Vargas dut démissionner et le Brésil connut une vingtaine d'années de démocratie.
À partir de 1964, le Brésil subit une dictature militaire de droite. Dans les années 1970, le gouvernement brésilien participa à l'opération Condor, vaste plan de coordination entre les dictatures militaires latino-américaines, voulant lutter dans tout le continent contre les opposants aux régimes. On compte, un grand nombre de groupes révolutionnaires qui, dès 1964, ont organisé la résistance contre le pouvoir militaire, la plupart d'entre eux ont pris forme dans les milieux d'étudiants.
En 1985, Tancredo Neves fut élu à la présidence, mais décéda avant son entrée en fonction. C'est alors José Sarney qui devint président. Le 27 octobre 2002, l'ancien syndicaliste Luiz Inácio Lula da Silva remporta l'élection présidentielle. Il fut réélu le 28 octobre 2006. Il est le premier président socialiste du Brésil. Il a été remplacé a la tête de l'état, le 1er Janvier 2011 par Dilma Rousseff première femme a accéder à la présidence du Bresil.



Géographie du Brésil

5ème plus grand pays du Monde, le Brésil a une superficie de 8 547 400 km². Le sud est bordé par la chaîne de montagnes Serra do Mar. Le vaste plateau du Brésil occupe une grande partie du sud et de l'est. Le sud connaît des étés chauds, et des hivers froids en juillet et août.
Dans le nord, région de la forêt amazonienne, qui recouvre presque la moitié du pays, les altitudes sont moins élevées, et la densité de population faible. La saison pluvieuse s'étend de novembre à mai, avec des pluies particulièrement abondantes sur les forêts du nord. Plus des deux tiers du Brésil sont drainés par les fleuves Amazone et Tocantins.
Le Brésil compte 5 écosystèmes principaux : l’Amazonie, la jungle atlantique, la caatinga (végétation arbustive des terres semi-arides), le cerrado (savane du centre) et les marais du Pantanal
En plus de la partie continentale de son territoire et d'îles proches de la côte, le Brésil possède quelques petits groupes d'îles et d'îlots dans l'Atlantique : les Rochers de Saint-Pierre et Saint-Paul, Fernando de Noronha, Trindade et Martim Vaz, ainsi que les petites îles de corail appelées atoll des Roches.



Économie au Brésil

Le Brésil est la plus grande économie d’Amérique Latine.
Les disparités économiques sont toujours fortes et constituent un important enjeu politique. Mais la classe moyenne représente maintenant plus de 50% de la population, le pays n'ayant connu qu'une légère décroissance de 0,02 % pendant les années de crise financière mondiale en 2008-2009. Aujourd'hui, l'économie tend à se stabiliser, mais demeure fragile. Le Brésil a le plus important PIB total d'Amérique latine. Le PIB par habitant en revanche est inférieur à celui de l'Argentine, du Chili et du Mexique. Quoique disposant d'une puissante agriculture commerciale et d'un secteur industriel assez diversifié, le Brésil est largement tertiarisé : en 2006, le secteur des services représentait 64 % du PIB.

Malgré son décollage industriel, le Brésil n'a pas renoncé à son développement agricole : il reste un des tout premiers exportateurs mondiaux dans ce domaine, juste derrière les États-Unis, les Pays-Bas et la France.



t

150

créateurs de voyages

r

17343

avis de voyageurs

d

Garantie

Capital 7,7m€ & Assurance 8m€

Paiement Sécurisé

o

1500

suggestions d'itinéraires 100% personnalisables

U

114463

voyageurs nous ont fait confiance

Haut