Percussions brésiliennes

Parmi tous les carnavals qui se tiennent toute l’année à travers le monde, celui de Rio est sans doute le plus populaire. Un globetrotteur n’en est pas un à 100 % sans avoir vu de ses yeux cet énorme défilé qui dure plusieurs jours.

Animé par des écoles de percussion samba, le Carnaval de Rio est à inclure dans vos prochains programmes de vacances. Cet événement laissera une trace indélébile dans vos mémoires.
Lire la suiteRéduire
Idées de voyages 100% personnalisables passant par Salvador de Bahia :
* Prix par personne et à partir de, sur une base 2 personnes

Les écoles de samba, une véritable institution à Rio

Bien avant le 20e siècle, les danses qui étaient utilisées pour animer le Carnaval de Rio étaient de type européen comme la valse, la polka, la mazurka et les danses de pas écossaises. À cette époque, ce furent les Polonais, les Tsiganes, les juifs russes et les Afro-Brésiliens de la classe ouvrière qui participèrent majoritairement à ce carnaval.

Fortement influencé par le catholicisme, le Brésil avait interdit toutes les formes de danses traditionnelles. La pratique de la samba, danse africaine introduite au Brésil par des esclaves africains, a été proscrite par l’aristocratie. Cela n’a pas duré longtemps, car les pratiquants de samba réussirent finalement à imposer cette culture. Aujourd’hui, par leurs couleurs, leurs thèmes et leurs pavillons, les écoles de percussion samba font briller la samba de mille feux. C’est cela, l’essence même du Carnaval de Rio.

Le concept d’école de samba n’a vraiment été popularisé qu’en 1917. D’après la petite histoire, ces écoles ont vu le jour dans les quartiers où sont établis les clubs de foot. Elles réunissent des chanteurs, des danseurs, des costumiers, des décorateurs, des porte-drapeau et des musiciens. À noter que ces écoles ne sont pas vraiment des écoles, car il n’y a ni cours, ni professeurs, ni élèves. Il s’agit d’associations de quartiers qui pratiquent le tambour bresil qui se sont donné la mission d’animer le carnaval.

Les instruments de percussion de la batucada

Les percussionnistes brésiliens font partie d’un orchestre qui est appelé batucada. Ce sont ces musiciens qui accompagnent en marchant le défilé de chars, les danseurs et les reines du carnaval.

Les gens ont tendance à croire que ce sont les danseurs qui font le carnaval, mais ce n’est pas tout à fait vrai. Les percussionnistes sont l’âme de ces écoles brésiliennes de samba. Sans le son de la batterie bresilienne, les danseurs ne peuvent pas avancer en rythme et en cadence.

Au Brésil et notamment à Rio, ces instruments de musique utilisés par le brésilien Batucada brésilienne ont chacun une fonction bien précise. L’activité de ces musiciens spécialisés dans les percussions ne se limitent pas aux défilés. Toute l’année, des répétitions se tiennent dans les quadras (le local ou le terrain de répétition) et en fin de semaine, l’orchestre donne une brève représentation. Par ailleurs, il est fréquent de retrouver des batucadas dans les pubs, les bistrots, sur les plages et aussi et surtout pendant les matchs de football. Les fêtes populaires brésiliennes sont également les endroits de prédilection de ces orchestres.

Ne vous étonnez pas si pendant votre visite de Rio, vous rencontrez ces musiciens en train de jouer sur les plages et les marchés à ciel ouvert.

Profiter d’une leçon d’instrument de musique à percussion à Rio

Il est dit que Rio est la ville de tous les excès. C’est vrai ! Mais c’est ce qui rend cette ville autant attrayante. Il y a quelques années, il était très difficile d’intégrer une école de samba même pour un brésilien, car les membres de la batucada conservaient jalousement leurs figures rythmiques de peur d’être copiés par des écoles concurrentes. Aujourd’hui, les cours de percussion brésilienne a rio sont très populaires. Si vous le souhaitez, des écoles peuvent vous accueillir et vous offrir des cours de danse ou d’instrument de musique à percussions de votre choix. L’ambiance dans ces écoles est toujours électrique, ce sera un énorme avantage si vous ne pouvez pas assister au carnaval.

Des ateliers de batterie brésilienne se tiennent également dans les centres culturels et les centres pour jeunes de Rio. L’avantage avec ces regroupements, c’est que c’est entièrement ludique. Vous n’avez pas besoin de disposer d’une première expérience musicale pour y participer. L’objectif n’est pas de faire de vous des pratiquants aguerris, mais pour que vous puissiez vous mettre dans la peau d’un membre d’un batucada. C’est tout simplement la meilleure façon de découvrir ce pan de la culture brésilienne.

Liste des voyages incluant ou proposant cette activité :

* Prix par personne et à partir de, sur une base 2 personnes
Haut