Secteurs d'activités au Brésil

Le Brésil n'est pas seulement un pays qui se résume à ses paysages et à sa culture. C'est aussi un pays qui a souffert de son économie. Toutefois, grâce à l'aide du FMI et d'une politique efficace, la situation s'est améliorée. Aujourd'hui, le pays profite des ressources naturelles et du savoir-faire unique des Brésiliens pour se développer aux niveaux national et international.

Le secteur primaire au Brésil


Découvrez nos suggestions d’itinéraires en Brésil :


Le secteur primaire du Brésil occupe une grande partie de l'économie. Il repose essentiellement sur la plantation de café, mais les exploitations de maïs, coton, riz et manioc ne sont pas en reste. Ces dernières décennies, le Brésil s'intéresse aux biocarburants, notamment à l'éthanol. Par an, 154 millions d'hectolitres sont produits grâce à la canne à sucre. Ce domaine est en pleine expansion et a progressé de 55 % en 2010.

Le Brésil étant recouvert à moitié par les forêts, il l'utilise à son avantage pour développer le commerce du bois. Il est ainsi devenu le quatrième exportateur de bois, à travers le monde.

Le secteur secondaire au Brésil

Depuis des années, le Brésil sait exploiter ses atouts comme l'exploitation des minerais. Il est ainsi l'un des principaux producteurs de fer, d'houille et d'aluminium. De nombreux gisements pétroliers ont également été trouvés dans ses sols et dans l'océan. Ainsi, le pays produit aujourd'hui le pétrole nécessaire à son fonctionnement. Sur le long terme, il pourrait être l'un des plus grands producteurs de pétrole au monde.

Au fil du temps, le Brésil a également développé son savoir-faire dans le textile, l'automobile, la sidérurgie et l'industrie du chimique. Les grands groupes d'automobile y ont installé des ateliers de production afin de créer certaines pièces et de monter leurs voitures.

Aujourd'hui, ce secteur secondaire représente un quart du PIB du Brésil. Toutefois, depuis peu, il accuse un ralentissement important. Pour y remédier, le gouvernement a mis en place le programme "Brazil Maior'.

Le secteur tertiaire au Brésil

Comme dans de nombreux pays, le PIB repose essentiellement sur le secteur tertiaire du Brésil. Il représente ainsi 70 % de la richesse national du pays. Les trois quart de la population sont employés dans des structures de services. Ce secteur profite des domaines de la télécommunication et de l'aéronautique pour se développer de plus en plus.

Depuis vingt ans, le tourisme est en pleine croissance. Les patrimoines culturel et naturel du pays attirent de plus en plus de touristes. Chaque année, on estime que les voyageurs sont plus de 6,5 millions à visiter le Brésil.

Le secteur tertiaire s'enrichit du savoir-faire des Brésiliens pour développer le marché de la haute technologie. Depuis plusieurs années, le pays s'est lancé dans un projet aéronautique. L'objectif, à long terme, est de lancer ses propres fusées dans l'espace, depuis la base Alcântara. Le pays a aussi fait des progrès dans le monde médical avec les premiers clonages d'animaux et la fabrication de médicaments génériques.

Le commerce extérieur au Brésil

Le commerce international du pays ne représente pas une majorité importante du PIB. Il occupe seulement un quart du PIB, grâce à ses nombreuses exportations (canne à sucre, café, automobile et aérospatial). Toutefois, le Brésil reste dans le Top 25 des plus grands exportateurs du monde. Parmi les pays importateurs de ses denrées, on trouve la Chine, l'Union Européenne et les Etats-Unis.

Si aujourd'hui, le commerce extérieur se porte bien, cela n'a pas été le cas en 2014. Cette année-là, le déficit commercial est descendu jusqu'à 3,93 milliards USD. La situation s'est rééquilibrée, grâce à une diminution des importations. Le Brésil a ainsi retrouvé une balance commerciale excédentaire de 19,7 milliards USD.

Le Brésil est un pays fascinant qui est tourné vers l'avenir. Il cherche continuellement à développer de nouvelles technologies et à trouver des solutions alternatives afin de protéger la nature. Il est donc important de le soutenir dans ses innovations, en visitant les musées dédiés à l'aérospatial et à l'automobile.

Stopover
t

150

créateurs de voyages

r

22157

avis de voyageurs

d

Garantie

Capital 7,7m€ & Assurance 8m€

Paiement Sécurisé

o

1500

suggestions d'itinéraires 100% personnalisables

U

146236

voyageurs nous ont fait confiance

Haut